Lettres à Elise - Cercle royal Art et Histoire de Gembloux

Aller au contenu

Lettres à Elise

Souvenirs ...
Allocution de M Eric BEKA, dans le châpiteau des Baladins du Miroir, lors de la représentation "Lettres à Elise", ce vendredi 11 novembre 2017 :

Merci !
 
Bonsoir à toutes et à tous.
 
Quand le Centre culturel a proposé au Cercle royal ‘Art et Histoire’ de s’associer pour la promotion de cette soirée, nous avons tout de suite accepté.
 
D’abord pcq « Lettres à Elise » est une pièce théâtrale bouleversante, admirablement bien écrite, magistralement mise en scène et interprétée avec brio. Vous le constaterez dans un instant.
 
Ensuite pcq la représentation de ce soir est pour le Cercle ‘Art et Histoire’ comme un point d’orgue, un point d’aboutissement des diverses initiatives que nous avons prises ces cinq dernières années pour commémorer ici à Gembloux le centenaire de la Première Guerre mondiale.
 
C’est fin 2012 que nous avons lancé l’opération « Passeurs de mémoire » afin de récolter témoignages, documents et objets relatifs à la Grande Guerre et compléter ainsi les propres archives et collections du Cercle.
 
La population gembloutoise a bien répondu à notre appel : plus de 500 pièces nous furent apportés en prêt ou en don.
 
Ce qui nous a permis de rassembler une documentation exceptionnelle, de numériser le tout et de constituer ainsi une base de données avec plus de 5.000 documents à présent facilement consultables dans la durée.
 
Une opération qui nous a conduit à l’automne 2014 à une grande exposition « Gembloux dans la tourmente de la Première Guerre mondiale ». Cette exposition avait pour ambition, au regard des événements politiques et militaires de l’époque, de présenter aux Gembloutois le quotidien de ces années de guerre. Elle a attiré plus de 1.500 visiteurs.
 
Vous pouvez en redécouvrir quelques panneaux qui ont été disposés à l’entrée du chapiteau et dans une monographie richement illustrée dont les références se trouvent sur le feuillet qui a été déposé sur les chaises.
 
Collaborations avec des écoles et des associations régionales ou locales, conférences, exposition thématique sur les déportations des civils gembloutois en 1916 et l’arrivée des réfugiés français en 1917, ainsi que diverses commémorations spécifiques, nous ont ainsi permis d’organiser un « face-à-face » des actuels habitants avec leur passé d’il y a cent ans, un passé parfois tragique, souvent douloureux mais toujours difficile.
 
Tout ce travail de mémoire et de valorisation n’aurait pas été possible sans les efforts des administrateurs et bénévoles du Cercle et sans le soutien de nos différents partenaires :
 
-        la Fédération Wallonie- Bruxelles et la Province de Namur ;
 
-        la Ville de Gembloux ;
 
-        Gembloux Agro-Bio Tech ;
 
-        les groupements patriotiques locaux ;
 
-        plusieurs associations et sponsors gembloutois ;
 
-        Canal Zoom, Radio Quartz et l'ensemble de la presse écrite régionale et locale ;
 
-        et, aujourd’hui, tout spécialement, le Centre culturel de Gembloux et la troupe des Baladins du Miroir.
 
Qu’ils reçoivent ici nos remerciements réitérés et l’expression de notre gratitude !
 
Et si l’envie vous gagnait vous aussi de travailler avec nous à la sauvegarde du patrimoine historique et artistique de Gembloux et de ses villages, rejoignez les quelque 350 membres et sympathisants du Cercle royal ‘Art et Histoire’ de Gembloux. Ce ne sont pas les projets qui manquent… Particulièrement à la veille du 75ème anniversaire du Cercle en 2018.
 
Mesdames et Messieurs,
 
"Plus jamais cela !" se sont exclamés vainqueurs et vaincus de la Première Guerre mondiale. Et pourtant ... Aujourd'hui encore, au cœur et aux portes de l'Europe, des Etats ou des nations s'affrontent, des peuples se déchirent et des populations souffrent dans leur chair et dans leur existence.
 
La représentation théâtrale de ce soir, de par son caractère universel et les valeurs qu’elle véhicule, constitue une salutaire piqure de rappel : la paix et la liberté n'ont pas de prix et elles méritent assurément qu'on y travaille sans relâche.
 
Voici donc Lettres à Elise,  
 
un texte de Jean-François Viot ;
 
une interprétation de Sophie Lajoie et Gaspar Leclère ;
 
une mise en scène de Nele Paxinou ;
 
une production Les Baladins du Miroir.
 
 
Déjà bravo à eux tous et très bonne soirée à vous !
 
 
E. Béka - 11-11-2017
Retourner au contenu